Retour

Les chutes comptent pour plus du tiers des incidents dans les centres hospitaliers de la région

Les chutes de patients dans les établissements de santé et de services sociaux dans la région représentent 35 % des déclarations d'incidents ou d'accidents signalées dans ces établissements sur une période d'un an, soit d'avril 2015 à la fin mars 2016.

Un autre tiers des signalements provient d’erreurs de médicaments, selon le registre national publié par le ministère de la Santé.

Le conseil d'administration du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) a pris connaissance de ces données, mercredi soir, lors de la réunion publique mensuelle.

L’état de fait régional est comparable à ce qui se passe dans l'ensemble du Québec.

Tirer des leçons

Selon la présidente du CIUSSS, Martine Couture, chaque incident ou accident fait l'objet d'une analyse en vue d'améliorer la prestation de soins.

C’est pris très au sérieux parce que chacun de ces deux éléments peut avoir des conséquences graves.

Martine Couture, présidente du CIUSSS

« La majorité n’a pas de conséquences à long terme, mais il peut y avoir des conséquences graves. Chacun des événements doit être documenté et on doit faire une résolution de problème pour chacun des événements qui a des conséquences graves pour arriver à faire une amélioration de nos prestations de soins ou de nos processus de soins aussi », précise la présidente.

Établissements éconergétiques

Dès l'hiver prochain, l'hôpital de Chicoutimi et les centres d'hébergement qui y sont rattachés devraient être en mesure de réduire la facture annuelle de chauffage d'un peu plus de 800 000 $.

Un projet d'économie d'énergie est en place depuis 2014.

Des investissements de dix millions ont été nécessaires pour l’implanter. Les ministères de la Santé et des Ressources naturelles ont contribué à payer la facture en allouant des subventions totalisant trois millions de dollars.

Dans un rapport d’étape présenté au conseil d’administration, le directeur des services techniques du CIUSSS, Michel Maltais, s’est félicité du travail accompli.

« On a des choses qui touchent l’éclairage efficace, on a des choses qui touchent les hottes de cuisine efficaces et beaucoup principalement des systèmes de chauffage : installation de nouvelles chaudières au gaz, nouveaux systèmes écoénergétiques de thermopompe pour transférer de la chaleur, système de refroidissement ou système de chauffage », a-t-il énuméré.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine