Retour

Les citoyens de Saguenay veulent des infrastructures en bon état, selon l’ERD

Les citoyens et les organismes de Saguenay qui ont participé aux consultations prébudgétaires menées par l'Équipe du renouveau démocratique (ERD) souhaitent que la Ville s'occupe de l'état des infrastructures, au lieu de lancer de grands projets comme la Place du citoyen.

La chef de l'ERD, Josée Néron, a fait le bilan des consultations qui se sont déroulées en octobre.

Elle indique que les participants ont aussi parlé de l'importance de maintenir des services de qualité comme le déneigement, ainsi que des services de proximité comme les bibliothèques.

Ils souhaitent également que Saguenay se penche sur la question du compostage.

Promotion Saguenay ciblée

Par ailleurs, les participants aux consultations croient que Promotion Saguenay s'ingère dans trop de sphères d'activités, souligne Josée Néron, et qu'il faudrait redéfinir le rôle de l'organisme paramunicipal.

« Les gens trouvent que cette organisation-là ne joue pas bien son rôle, dit-elle. Elle fait tout, sauf du développement économique. »

Les consultations ont permis d'établir que les citoyens veulent parler davantage d'immigration, qu'il y ait plus d'argent investi dans la culture et qu'on mette en place un plan de conservation du patrimoine bâti.

Les organismes consultés estiment pour leur part que le développement domiciliaire se fait de façon précipitée et désordonnée.

« On propose que Saguenay mette en place un programme de crédit de taxe pour la rénovation domiciliaire dans les vieux quartiers », a indiqué Josée Néron.

L'ERD va présenter les résultats complets de ses propositions au conseil de ville, lundi. La chef du parti aimerait répéter l'expérience chaque année.

Plus d'articles

Commentaires