Retour

Les combinaisons permises lors de la 63e Traversée internationale du lac Saint-Jean

L'organisation de la 63e Traversée internationale du lac Saint-Jean a dévoilé sa programmation mardi à Roberval. Nouveauté de cette année : les nageurs pourront porter une combinaison de néoprène si la température de l'eau est sous la barre des 20 degrés Celcius.

L'organisation estime que le port de ce vêtement isothermique réduira le temps pour se rendre à la rade de Roberval.

Cette année, 26 nageurs, 13 hommes et 13 femmes provenant de 10 pays, prendont le départ à Péribonka le 29 juillet à 8 h 30.

Tous les athlètes masculins ont déjà fait la traversée. La présence de Xavier Desharnais, qui a remporté la compétition en 2014 et 2015, sera certainement remarquée. Philippe Guertin et Gabriel Pouliot complètent le trio de Québécois. L'Argentin Damian Blaum est également de retour.

Chez les femmes, Sabryna Lavoie de Saint-Bruno sera de la compétition pour une cinquième fois. Elle affrontera une nageuse de Saint-Félicien, Dania Belisle. Jade Dusablon de Québec, qui avait terminé en seconde place l'an dernier, sera également présente.

Pour le directeur général de la Traversée internationale du lac Saint-Jean, Jérémy Bonneau, il est difficile de prédire qui remportera l'épreuve cette année.

« Si compare à il y a sept ou huit ans où on avait toujours le même groupe de quelques participants qui pouvaient aspirer à la victoire, là on est dans une tout autre dynamique où vraiment les 26 nageurs peuvent remporter l'épreuve », souligne-t-il.

En plus des courses du 10 kilomètres FINA et du 25e marathon de la relève Rio Tinto qui reviennent, la Traversée a ajouté une épreuve de 10 kilomètres de nage pour les amateurs.

Plus d'articles

Commentaires