Retour

Les communications des policiers bientôt cryptées

Les policiers de Saguenay devraient pouvoir utiliser les nouvelles radios numériques d'ici quelques semaines.

Au cours des deux prochaines semaines, les policiers, les pompiers et les employés des travaux publics effectueront des tests dans les différentes zones de la ville de Saguenay afin de vérifier la qualité des communications du nouveau système plus sécuritaire.

« On a déjà fait une première partie du travail. On s'est déjà promené un peu partout sur le territoire pour aller identifier des endroits, jusqu'où on pouvait se rendre », explique Jeannot Allard, directeur des communications de la Ville de Saguenay. « On a pu voir et vérifier à ce moment-là que notre système était, effectivement, très performant. »

M. Allard indique que la Ville a aussi effectué des tests dans les secteurs qui pourraient être plus problématiques, comme les zones boisées et montagneuses.

Si tout fonctionne comme prévu, le nouveau système devrait être mis en fonction à la suite de la période de test en cours.

Le syndicat qui représente les policiers de Saguenay affirme avoir hâte de pouvoir utiliser le nouveau système qui empêchera des incidents comme en 2010, lorsque des individus mal intentionnés avaient utilisé les ondes pour insulter des policiers et faire croire qu'ils étaient en difficulté.

Les policiers avaient porté plainte à la Commission de la santé et de la sécurité au travail (CSST), qui avait ensuite ordonné une amélioration du système pour des raisons de sécurité. Or, avec le nouveau système, les communications seront cryptées et empêcheront que des tiers puissent intercepter les communications.

Saguenay a investi 3 millions de dollars pour acquérir les dispositifs des 600 futurs utilisateurs. Elle a aussi fait construire deux tours répétitrices supplémentaires sur le territoire pour assurer une couverture complète.

Plus d'articles

Commentaires