Retour

Les CPE du Saguenay-Lac-Saint-Jean prévoient des moyens de pression

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean n'échappera pas aux moyens de pression prévus dans les centres de la petite enfance (CPE) pour dénoncer les coupes de 120 millions de dollars que Québec veut leur imposer.

Un texte de Chantale Desbiens

Les membres du Regroupement des centres de la petite enfance de la région se réunissent la semaine prochaine pour déterminer quels moyens seront mis en place. Chaque CPE est libre de choisir les actions à prendre.

Des lettres ont été envoyées aux députés et les parents sont invités à signer une pétition. Les dirigeants des CPE envisagent également des fermetures partielles de leurs établissements.

Le président du Regroupement des CPE du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Serge Boily, rappelle qu'ils ont déjà subi des compressions de 381 millions de dollars depuis 2006. Il soutient que les nouvelles coupes prévues par Québec vont toucher directement les services offerts aux enfants.

M. Boily assure que les parents seront mis au courant des moyens de pression qui seront adoptés.

Une manifestation nationale est prévue le 6 février. Les responsables des CPE du Saguenay-Lac-Saint-Jean pourraient organiser des manifestations à cette occasion.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine