Retour

Les dangers d’incendie en forêt s’élèvent au nord de la région

Le beau temps des derniers jours assèche le terrain et la végétation et fait augmenter les risques d'incendie en forêt au Saguenay-Lac-Saint-Jean et au Nord-du-Québec.

Un texte de Chantale Desbiens

Le nord du Lac-Saint-Jean est plus touché, avec des risques d’incendie qui vont d’élevé à extrême.

La porte-parole de la Société de protection de la forêt contre le feu (SOPFEU), Émilie Bégin, souligne que même s’il n’y a qu’un seul feu en activité, la situation pourrait changer rapidement.

« Avec des intensités comme on les voit en ce moment, ça nous indique que les feux pourraient être allumés facilement et avoir des comportements plus intenses étant donné que le danger d’incendies est élevé », précise Mme Bégin.

Au Québec, 70 % des feux sont causés par l’activité humaine.

Soutien à la Colombie-Britannique

Quarante-trois pompiers de la SOPFEU quittent le Québec, mardi, pour aller prêter main-forte à leurs collègues de la Colombie-Britannique. Six pompiers de la base de Roberval sont parmi eux.

La SOPFEU a également prêté des équipements pour aider les pompiers à combattre les incendies qui y font rage depuis près de deux semaines.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine