Retour

Les élèves de l’école secondaire des Grandes-Marées lancent La Tirelire

L'école secondaire des Grandes-Marées confie la gestion de la caisse étudiante La Tirelire à un conseil d'administration composé d'élèves bénévoles.

« On va pouvoir financer, mettons, le groupe de cheerleading, de basketball, les commanditer, explique la présidente de la caisse, Émilie Larouche. On peut aussi faire des dons à des organismes de charité ou des personnes dans le besoin ou n'importe quoi. »

Les bénévoles offriront aussi des services-conseils aux autres élèves pour les aider à épargner et à utiliser correctement le crédit.

La nouvelle façon de fonctionner de La Tirelire a des visées pédagogiques. L'école secondaire des Grandes-Marées a réintégré les cours optionnels d'économie en septembre, à la demande de nombreux élèves.

La directrice de l'école, Marie-Josée Tremblay, indique que la caisse étudiante permet de mettre en pratique la théorie.

« Ils vont faire eux-mêmes leur budget, dit-elle. Ils vont pouvoir décider de leur promotion, de leur marketing au niveau de la communication pour que ce soit populaire, donc ils ont plus de latitude et ils vont pouvoir apprendre sur plusieurs métiers. »

La Tirelire adopte un modèle coopératif, à l'image du Mouvement Desjardins qui s'implique dans le projet.

Il y a 55 caisses étudiantes comme La Tirelire à travers le Québec, dont quatre au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Plus d'articles

Commentaires