Retour

Les élèves du Séminaire de Chicoutimi de retour chez eux après un accident à Chibougamau

Un seul élève, blessé derrière la tête, doit faire l'objet d'un suivi médical.

Le directeur du Séminaire, Louis Prévost, a vanté l'équipe médicale de l'hôpital de Chibougamau où les quatre médecins sur place ont évalué les jeunes dimanche soir et lundi matin.

Il explique que la direction de l'école, soutenue par des travailleurs sociaux, doit rassurer les parents et les élèves à la suite de cet accident qui s'est produit sur la route 167 à une quinzaine de kilomètres de Chibougamau. Les élèves du Séminaire avaient disputé des matchs à Chapais au cours de la fin de semaine.

« Cet après-midi [lundi], on a eu une session d’information avec les parents parce que depuis 24 heures, leurs enfants étaient avec d’autres adultes, dans une autre ville à cinq heures de voiture. Ils ont passé un moment pas agréable du tout. Et puis, dans les prochains jours, on va avoir des rencontres. On est très bien supporté par le CLSC de Chicoutimi, par l’équipe d’intervention. On a cinq intervenantes qui sont à notre disposition et qui ont déjà commencé à rencontrer les coachs, les parents et les élèves », indique le directeur Louis Prévost.

La version d'Intercar

Le transporteur Intercar de Saguenay attend de vérifier la boîte noire de l'autocar avant de commenter les circonstances exactes de l'accident. Son directeur général, Hugo Gilbert, parle cependant de conditions hivernales difficiles et possiblement de glace noire pour tenter d'expliquer ce qui s'est passé.

Quant au chauffeur de l’autobus, il est à l'emploi d'Intercar depuis 2013 et bénéficiera de l'aide de son employeur pour reprendre la route.

Hugo Gilbert rappelle que ce genre d'accident survient très rarement chez Intercar, étant donné qu'une vingtaine d'autobus nolisés prennent la route chaque jour.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?