Retour

Les employés du Centre jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean en détresse

Une consultation menée par la Confédération des syndicats nationaux (CSN) révèle que seulement 2 % des employés du Centre jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean estiment être en mesure de répondre adéquatement et en temps utile aux besoins de la clientèle.

Près de 60 % des employés disent aussi que les documents administratifs qu'ils doivent remplir représentent un obstacle majeur à leur travail.

La consultation a été réalisée auprès de 1934 intervenants partout au Québec.

La porte-parole du Syndicat des techniciens et professionnels de la santé et des services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Nancy Poulin, affirme que les résultats de la consultation mettent en lumière les impacts du sous-financement dans le réseau des centres jeunesse, où 20 millions de dollars de compressions ont été effectués l'an dernier.

« Les résultats décortiqués sont éloquents. Nous avons reçu de nombreux commentaires d'intervenantes et intervenants de la région témoignant d'un découragement extrême. Ceux-ci déclarent ne pas être en mesure d'offrir des services adéquats aux enfants en difficulté et à leur famille. La situation est grave », déplore Mme Poulin.

Par ailleurs, plus de 80 % estiment que leur intervention sert plus à répondre aux cibles statistiques qu'à aider les familles. « Les intervenantes et intervenants ne fournissent pas, ajoute Nancy Poulin. Pourtant, les jeunes en difficulté vivent des situations de plus en plus complexes combinant des problèmes de santé mentale, de toxicomanie et de violence. »

L'enquête souligne également que le quart des employés ont été forcés de prendre un congé de maladie en raison des difficiles conditions d'exercice de leur pratique.

Plus d'articles