Retour

Les entreprises forestières pourraient délaisser FSC

Le mécontentement entourant la certification environnementale FSC prend de l'ampleur au Québec. Dans une lettre à l'organisme et au gouvernement du Québec, le Conseil de l'industrie forestière soulève de profondes inquiétudes de la part de ses membres au sujet de nouvelles normes d'exploitation de la forêt encore non aménagée au nord du Québec.

Jusqu'à maintenant, Produits Forestiers Résolu (PFR) était la compagnie le plus à couteaux tirés avec FSC Canada en raison de la perte de ses certifications environnementales dans certaines forêts. Au terme d'une campagne musclée de Greenpeace, PFR a perdu plusieurs contrats, notamment avec Best Buy.

Mais la compagnie n'est plus seule dans la mêlée. Près de 30 autres joueurs forestiers soulèvent à leur tour des doutes sur la pertinence d'avoir la certification environnementale FSC.

Selon eux, la forêt intacte du nord du Québec est suffisamment protégée. Encadrer davantage son exploitation limiterait les secteurs d'approvisionnement pour les entreprises.

« On parle de 1, 5 million de mètres cubes plutôt que de 5 millions de mètres cubes de forêt disponible. On préfère avoir du volume pour opérer nos usines que de les fermer en essayant d'utiliser une norme qui est difficile à atteindre », indique le président-directeur général du Conseil de l'industrie forestière du Québec, André Tremblay.

Laisser tomber la norme FSC

Les forestières menacent de délaisser complètement la norme FSC, ce qui priverait l'organisme de règlementation de millions d'hectares de forêts certifiées au Québec.

« L'impact serait significatif c'est sûr puisque 80% des forêts du Québec sont certifiées avec FSC. Notre intention c'est de continuer à travailler ensemble pour qu'elles restent certifiées avec nous. Ça donne un avantage compétitif indéniable pour l'industrie », croit le président de FSC Canada, François Dufresne.

Toutes les parties espèrent trouver un terrain d'entente avant l'entrée en vigueur des nouvelles règles de certifications, d'ici environ un an et demi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine