L'année 2018 risque d'être mouvementée. Que ce soit sur le plan politique, économique ou sportif, plusieurs événements seront à surveiller.

Les élections partielles dans Chicoutimi-Le Fjord

La démission du député Libéral Denis Lemieux en novembre force la tenue d'élection partielle dans Chicoutimi-Le Fjord. Même si on ne connaît pas la date officielle des élections, certains candidats ont déjà démontré leur intérêt à se présenter dans la circonscription. C'est le cas de Richard Martel, l'ancien entraîneur des Saguenéens de Chicoutimi et des Marquis de Jonquière qui fera campagne pour le Parti conservateur du Canada.

Les élections provinciales arrivent à grands pas

Selon les premiers sondages, la Coalition avenir Québec connait une montée dans les intentions de vote. De son côté, le premier ministre et député de Roberval Philippe Couillard multiplie les annonces depuis décembre et se fait très présent sur les réseaux sociaux. Une course à suivre...

Le G7

Les leaders du G7 vont atterrir à l'aéroport de Bagotville en juin avant de se rendre au Manoir Richelieu dans Charlevoix. Plusieurs hôtels, restaurants et entreprises de transport seront sollicités, ce qui représente des retombées économiques importantes pour la région.

Par contre, cet événement va monopoliser une bonne partie des ressources policières dans la région. En raison de cette situation, les responsables du Grand Prix cycliste de Saguenay ont été forcés d'annuler leur édition de 2018.

L’ALENA

Il y a aussi toutes les négociations entourant l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). Les décisions qui seront prises pourraient avoir des conséquences importantes notamment pour l'industrie forestière, l'industrie de l'aluminium et l'industrie laitière.

Rio Tinto

Rio Tinto souhaite poursuivre la production à l'aluminerie d'Arvida jusqu'en 2025. Des discussions sont présentement en cours pour prolonger une fois de plus la durée de vie des cuves précuites. Ce projet permettrait de préserver 1000 emplois.

Une année olympique

Plusieurs athlètes de la région ont déjà obtenu leur laissez-passer pour les Jeux olympiques de Pyeongchang.

Plusieurs patineurs de vitesse, dont Marianne Saint-Gelais, Valérie Maltais, Kassandra Bradette et Samuel Girard, seront à surveiller. En planche à neige, le Baieriverain Baptiste Brochu tentera de se qualifier pour les jeux. Il y a aussi Robert Desjardins et sa fille Émilie qui tenteront d'obtenir leur laissez-passer en curling double mixte.

D'après les informations de Jessica Blackburn

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les régimes: 10 mythes tenaces