Retour

Les ex-travailleurs du Walmart de Jonquière reçoivent leurs indemnités

Dix ans après la fermeture du magasin, les 180 ex-employés de Walmart dans l'arrondissement de Jonquière reçoivent leurs indemnités de congédiement.

Ces indemnités ont été fixées à la suite d'une décision de la Cour suprême rendue en juin 2014. Le plus haut tribunal du pays avait décrété que la fermeture du magasin, en avril 2005, contrevenait au Code du travail et particulièrement à l'article 59, qui impose un gel des conditions de travail lorsque des employés sont en processus de syndicalisation. Cette décision arrivait au terme d'une longue saga judiciaire.

Les ex-employés étaient invités à participer à une rencontre organisée par les Travailleurs unis de l'alimentation et du commerce (TUAC), local 503, dans l'arrondissement de Chicoutimi, vendredi.

Le montant des indemnités versées aux ex-travailleurs demeure confidentiel. Ils sortent toutefois de leur rencontre avec le sourire. « Très satisfaite, dit l'une d'elle. Ce n'est pas du tout ce que je pensais. C'est mieux? Ho oui! »

La présidente des TUAC, local 503, Louise Lefebvre, explique que les ex-salariés avaient été rencontrés en mars pour faire le point sur la situation. Le syndicat s'était donné un délai de six mois avant de distribuer les indemnités, le temps de joindre toutes les personnes concernées.

Plus d'articles

Commentaires