Retour

Les investissements de Québec à Sept-Îles font rêver Port Saguenay

Les investissements de 100 millions de dollars de Québec dans les installations portuaires de Sept-Îles créent des attentes à Port Saguenay.

Ce montant a été investi dans le cadre du Plan Nord pour permettre aux entreprises minières d’expédier leurs produits à l’étranger.

Selon les dirigeants de l'administration portuaire de Saguenay, l'exemple du site de Pointe-Noire près de Sept-Îles laisse croire que le gouvernement investira également au Saguenay-Lac-Saint-Jean lorsque des projets seront ficelés. D’ailleurs, plusieurs idées sont dans les cartons.

Les grands projets

Dans la région, on espère que l'État sera généreux quand viendra le temps de construire un convoyeur pour transporter le minerai de Métaux BlackRock, si le projet voit le jour. L'infrastructure coûterait 60 millions de dollars.

D'autre part, si Arianne Phosphate trouve des investisseurs pour son projet de mine du lac à Paul, il faudra investir 260 millions de dollars pour le quai maritime de Sainte-Rose-du-Nord. Port Saguenay parle aussi du projet de liquéfaction du gaz naturel de GNL qui pourrait éventuellement demander des investissements de l’État.

Autres infrastructures

À plus court terme, Port Saguenay espère obtenir des sommes de la Stratégie maritime pour financer des études d'ingénierie et la construction d'autres infrastructures plus légères. Carl Laberge parle de lignes électriques à haute tension, du traitement et de l’approvisionnement en eau, de même que d'une conduite de gaz naturel.

Port Saguenay attend aussi de connaître les modalités d'un programme fédéral puisqu'Ottawa a aussi promis d'investir dans les infrastructures portuaires lors de la présentation de son budget.

D'après le reportage de Gilles Munger

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine