Retour

Les leaders du G7 atterriront à l’aéroport de Bagotville

Les leaders qui assisteront au sommet du G7 dans Charlevoix en 2018 atterriront à l'aéroport de Bagotville avant de se rendre au Manoir Richelieu.

Air Force One, l’avion transportant le président américain Donald Trump, s’arrêtera notamment sur le tarmac.

Le site de Bagotville a été retenu pour des raisons de sécurité. La présence de la base militaire a été un facteur déterminant, de même que les risques de manifestations et de coups d'éclat jugés plus faibles en région.

Un expert approuve la décisionSelon l’expert en sécurité et ancien policier de la Sûreté du Québec, Jean Racine, l'aéroport de Québec n’aurait pas été un bon choix, même s’il est situé à la même distance du prestigieux hôtel de Pointe-au-Pic.

« Imaginez-vous la logistique et le trouble que ça amènerait de fermer la route 138 sur un large tronçon pendant le transport, soulève M. Racine. Et là, vous êtes obligés de le faire à plusieurs reprises, à tous les transports de dignitaires. »

Hébergement

Des hôteliers du Saguenay-Lac-Saint-Jean pourraient aussi être mis à contribution en raison du manque d’hébergement dans le secteur de La Malbaie.

À ce sujet, Jean Racine ajoute que non seulement les dignitaires, mais aussi les manifestants seront confrontés à ce problème.

« S’il n’y a pas assez de restauration et d’hébergement pour toute la délégation qui va accompagner le G7, le problème est le même pour ceux qui vont vouloir aller manifester là-bas », mentionne-t-il.

D'après les informations de Louis Martineau

Plus d'articles

Commentaires