Retour

Les MRC et Mashteuiatsh demandent le partage de la gestion du lac Saint-Jean

Près de 200 personnes ont participé à la deuxième soirée d'information du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) sur le programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean, à Alma.

Le comité de suivi pour la gestion durable du lac Saint-Jean, dont font partie les trois municipalités régionales de comté (MRC) du Lac-Saint-Jean et la communauté autochtone de Mashteuiatsh, a proposé à Rio Tinto de partager la gestion du lac Saint-Jean.

En entrevue à l'émission Café, boulot, Dodo, le préfet de la MRC Lac-Saint-Jean-Est, André Paradis, a précisé que le comité souhaite convaincre le gouvernement du Québec d'aller de l'avant avec un modèle de gestion qui implique la communauté.

« Indépendamment de ce qui s'est passé en 1926, on croit qu'aujourd'hui, nous devons revoir tous ces droits-là et nous devons de plus en plus comme communauté être impliqués dans toutes les décisions sur la gestion d'un plan d'eau comme celui-là », affirme André Paradis.

Le préfet de la MRC Lac-Saint-Jean-Est mentionne que le modèle de gestion proposé fait l'unanimité au Lac-Saint-Jean. « Je pense qu'une entreprise comme Rio Tinto a tout intérêt à s'associer à une communauté pour la gestion d'un plan d'eau comme celui-là et le développement hydroélectrique », ajoute-t-il.

Mardi, 200 personnes avaient aussi assisté à la première séance d'information tenue à Saint-Félicien.

Dans son plan de gestion des berges du lac Saint-Jean pour les dix prochaines années, Rio Tinto privilégie le statu quo pour le niveau d'exploitation du réservoir. La compagnie prévoit un niveau maximum de 16,5 pieds, sauf en période estivale où le niveau maximum est limité à 16 pieds.

Rio Tinto souhaite renouveler jusqu'en 2026 le décret qui lui permet de gérer le niveau du réservoir du lac Saint-Jean. Ce décret est en vigueur jusqu'à la fin de l'année.
André Paradis a confirmé qu'une demande pour la tenue d'audiences publiques serait déposée au BAPE.

Écoutez l'entrevue du préfet de la MRC Lac-Saint-Jean-Est, André Paradis :

Plus d'articles

Commentaires