Retour

Les routes et les bâtisses de Saguenay en piètre état, selon le vérificateur général

Le réseau routier municipal et les bâtisses de Saguenay sont en mauvais état, mais la Ville n'est pas en mesure d'en évaluer l'ordre de grandeur selon le rapport du vérificateur général.

Un texte de Chantale Desbiens

Alain Girard a analysé les systèmes de gestion de la pérennité du réseau routier et du parc immobilier de Saguenay. Il conclut que la Ville n'a pas de plan pour freiner la désuétude de ses infrastructures.

Le vérificateur général estime que 450 des 1150 kilomètres de routes sur le territoire de Saguenay sont en mauvais état ou en très mauvais état. Il ajoute que la situation n'a pas cessé de se dégrader depuis dix ans.

« Donnons-nous un plan d'investissements, un plan financier à long terme qui va nous permettre de se donner les moyens d'essayer de freiner la désuétude qui est amorcée depuis des dizaines d'années et qui s'est accentuée au cours de la dernière décennie », recommande Alain Girard.

Données absentes pour les immeubles

En ce qui concerne les quelque 440 bâtisses appartenant à la Ville, le vérificateur général note encore une fois que Saguenay ne connaît pas leur valeur, ni les interventions nécessaires à faire pour les maintenir en bon état.

La dernière évaluation de la valeur des immeubles est de 600 millions de dollars, mais elle ne correspond plus à la réalité.

« On a un système de gestion qui appartient à la Ville, qui est utilisé déjà au service des immeubles, mais qui est sous-utilisé », constate également le vérificateur général.

La situation ne permet pas aux élus municipaux de prendre des décisions éclairées sur les investissements à réaliser, ajoute Alain Girard.

Pas une surprise pour Jean Tremblay

Le maire de Saguenay a pris connaissance du rapport du vérificateur général avant la réunion du conseil municipal, mardi. Il endosse les recommandations et se dit prêt à les appliquer.


Il indique, entre autres, que le réseau routier de l'ensemble des municipalités du Québec aurait besoin de 34 milliards de dollars pour être remis aux normes. Saguenay investit 21 millions de dollars dans les routes cette année.

Par ailleurs, la Ville n'a pas encore choisi celui qui va remplacer Alain Girard dont le mandat prend fin le 5 décembre.

Plus d'articles

Commentaires