Retour

Les travailleurs de la santé tiendront une première journée de grève le 26 octobre

Une première journée de grève touchera le secteur de la santé et le centre jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean, le 26 octobre prochain.

Les membres du syndicat des intervenants de la santé du Nord-Est québécois (SIISNEQ-CSQ) et de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) veulent dénoncer l'état des négociations dans le secteur public.

Afin de respecter la loi des services essentiels, les membres des équipes de soin débrayeront pendant 45 minutes, en alternance.

Les salaires et les conditions de travail sont les principaux points d'achoppement.

Le syndicat croit que la loi 10 et la réorganisation souhaitée par le ministre Barrette amèneraient un tel recul que certains pensent à délaisser la profession.

« Déjà, les jeunes nous disent si c'est ça les conditions de travail, il n'y a plus de temps supplémentaire, on va retourner à l'école, on va faire autre chose et les personnes plus âgées nous disent qu'elles vont partir à la retraite. Quel va être l'état du réseau? Si on fait comme en 96 et que les gens délaissent notre profession, ça va être assez terrible », craint Mme Savard.

Conditions de plus en plus difficiles

Le syndicat des travailleurs du Centre jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean affirme que les conditions de travail se sont dégradées fortement dans les dernières années. Des coupes de plus de 20 millions de dollars ont touché les centres jeunesse du Québec.

« Les taux de maladie augmentent, les abolitions de postes accentuent la charge de travail, alors que les taux de signalement continuent d'augmenter », déplore la présidente du syndicat des travailleurs du Centre jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Nancy Poulin.

Au Saguenay, les membres du SIISNEQ-CSQ et de la FSSS-CSN ont voté à près de 95 % pour la grève.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine