Retour

Les troupes de la CSN veulent bloquer les libéraux aux prochaines élections

La CSN veut mobiliser ses membres pour défaire le gouvernement Couillard aux prochaines élections générales au Québec. Le sujet a été largement débattu lors du congrès triennal de la centrale syndicale qui a pris fin vendredi à Montréal.

Le président de la CSN, Jacques Létourneau, estime que les politiques d'austérité ont assez duré.

Le président régional de la centrale syndicale, Engelbert Cottenoir, souligne que les militants sont prêts à se faire entendre lors de la prochaine campagne électorale.

« Il y a eu des législations qui n’ont pas eu pour effet de faire avancer la cause des travailleurs. C’est clair qu’on s’en souvient », affirme Engelbert Cottenoir.

Environ 20 000 membres en moins

La perte de plus de 20 000 membres du réseau de la santé durant la campagne de maraudage syndical a également fait l'objet de discussions lors du congrès de la CSN.

C'est la plus importante perte de syndiqués que la CSN a enregistrée depuis longtemps.

Selon le président régional de la CSN, le débat sur cette question n'est pas encore terminé, mais il est clair que des changements devront être apportés à la vie syndicale.

« C’est sûr que ça a beaucoup teinté le congrès. […] On est plutôt en mode de se retrousser les manches et de travailler à améliorer certains aspects. C’est clair qu’il va falloir qu’on travaille au niveau de la vie syndicale locale », explique-t-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine