Retour

LHJMQ : Les Huskies de Rouyn-Noranda forcent la tenue d'un septième match contre les Saguenéens de Chicoutimi

Acculés au pied du mur, les Huskies de Rouyn-Noranda rebondissent et forcent la tenue d'un septième match avec une victoire convaincante de 9 à 2 sur les Saguenéens de Chicoutimi. La table est mise à Rouyn-Noranda pour la septième et décisive partie de cette série de quart de finale qui aura lieu mardi à l'aréna Iamgold de Rouyn-Noranda.

Championne en titre de la Coupe du Président, la troupe de Gilles Bouchard n'allait pas se laisser marcher sur les pieds aussi facilement. Elle commence le sixième match en lion, défendant habilement son territoire à l'occasion d'un premier avantage numérique pour les Saguenéens. Quelques minutes plus tard, Jérémy Groleau écope de deux minutes pour bâton élevé.

La meute n'allait pas rater si belle occasion. Alexandre Fortin marque son cinquième but des séries sur des passes de Peter Abbandonato et de Bruno-Carl Denis. Avant la fin du premier engagement, Joey Ratelle égale la marque, lui aussi en avantage numérique. À la fin du premier tiers, les deux équipes retraitent au vestiaire dans une partie égale 1 à 1.

Deuxième période à sens unique

Mais les Huskies débutent la deuxième période avec l'avantage d'un homme. À peine cinq secondes après le retour à des forces égales, la meute fait 2 à 1. Puis 3 à 1. Puis 4 à 1. Moins de cinq minutes après le début du 2e engagement et c'est 4 à 1 pour les Huskies. Jérémy Lauzon, Gabriel Fontaine et Alexandre Fortin déjouent tour à tour le gardien Julio Billia. Lauzon inscrit un deuxième but dans cet engagement et signe le retrait du gardien. Félix Potvin fait une première entrée dans cette série, mais trop peu trop tard : son équipe ne reviendra plus jamais dans le match.

Jean-Christophe Beaudin en rajoute d'ailleurs avec quelques secondes à faire en deuxième période. Après 40 minutes de jeu, c'est 6 à 1.

L'indiscipline sonne le glas des Saguenéens

De retour sur la glace, la meute semble vouloir s'abandonner à son adversaire. Brendan Hamelin ravive son équipe avec à peine deux minutes d'écoulées au troisième engagement. À cinq contre quatre, la troupe de Yannick Jean retire même son gardien de but, histoire de maintenir la pression en zone adverse. Mais il n'y a rien à faire, les Saguenéens enchaînent les punitions, laissant profiter Manuel Widerer, Philippe Myers et Jacob Neveu d'un avantage numérique.

Auteur de deux buts et deux passes, l'attaquant Alexandre Fortin a aussi récolté la première étoile. « On était prêts à revenir à la maison en force et je pense que les partisans l'étaient autant que nous autres, a laissé tomber le numéro 24 à l'issue de la rencontre. C'est un peu la force des Huskies, on montre depuis les dernières années que peu importent les événements, on reste fort et on reste concentrés. Dans les séries, tout peut arriver. Il faut que tu sois prêt, peu importe ce qui se passe, c'est un match à la fois. »

Avertissement pour le 7e match

« On a une équipe avec du caractère. On n'abandonne jamais. C'est sûr qu'on ne lâchera jamais. Demain, il reste un match important et il faut jouer de la même manière qu'on a joué aujourd'hui. [Ça ne veut] pas nécessairement dire qu'on va scorer neuf buts. C'est sûr que la game va être différente demain, mais il faut jouer en équipe et jouer de la bonne façon », a conclu l'entraîneur Gilles Bouchard, précisant que l'effort de tous les joueurs sera le bienvenu.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine