Retour

Lock-out chez les concessionnaires : loi spéciale imminente

Le ministre du Travail, Sam Hamad, a déposé un préavis en vue du dépôt d'une loi spéciale visant à mettre un terme au conflit de travail qui touche 25 concessionnaires automobiles du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le projet s'intitule Loi portant sur le règlement de certains différends dans le secteur de l'automobile de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il doit être déposé jeudi à l'Assemblée nationale. Le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, a déjà indiqué qu'il entendait le lire avec attention.

Dernière chance

En entrevue, le ministre Sam Hamad a déploré les répercussions négatives de ce conflit sur la population régionale et les conséquences économiques qui en découlent. Il a rappelé que tout avait été mis en œuvre pour que les deux parties arrivent à une entente négociée. Il espère que les prochaines heures seront fructueuses.

Impasse

Le représentant syndical des employés de garage, Georges Bouchard, se demande toujours si cette loi spéciale sera positive ou non. Il affirme que la partie patronale n'a fait preuve d'aucune ouverture.

De son côté, le directeur général de la Corporation des concessionnaires automobiles de la région, Sylvain Gauthier, est surpris par l'intention du ministre. Il indique que les propriétaires de garage ne s'attendaient pas à ce que le gouvernement Couillard dépose un projet de loi cette semaine. Il mentionne que le médiateur dans le dossier a annulé la journée de négociation prévue jeudi. M. Gauthier ajoute que les employeurs se demandent pourquoi l'État intervient dans ce dossier.

À quelques reprises depuis l'été dernier, le ministre Hamad a déclaré qu'il n'écartait pas la possibilité d'intervenir par le biais d'une loi spéciale dans ce conflit si le processus de négociation n'aboutissait pas avant l'automne.

Le médiateur au dossier, Normand Gauthier, a déposé son rapport au ministre au cours des derniers jours.

Les 450 travailleurs membres du syndicat régional des employés de garage, affilié à la CSD, sont en lock-out depuis février 2013.

Plus d'articles

Commentaires