Retour

Loge m’entraide célèbre 20 ans de solidarité

En 20 ans, Loge m'entraide a organisé des manifestations, des sit-in et des rencontres avec plusieurs politiciens, en plus d'avoir mis sur pied quatre coopératives d'habitation. « Peu de gens savent : j'ai débuté dans ma chambre en fin de compte, le premier matin, le 13 avril 1998 », se souvient la coordonnatrice, Sonia Côté.

Pour célébrer ses 20 ans, l’organisme lance un documentaire d’une heure sur son action communautaire.

À ce jour, 87 ménages à faible revenu ont pu se loger à moindre coût grâce à cet organisme.

Beaucoup d’entre eux ressentent énormément de gratitude envers l’organisme. C’est le cas d’Aline Richard a qui a eu besoin de soutien après un cancer et une greffe de moelle osseuse.

« J'ai hésité longtemps parce que j'ai travaillé très longtemps et pour moi, c'était comme… J'espérais à mieux éventuellement, mais ça ne s'est pas passé comme ça, raconte la résidente de la coopérative La Persévérance. Un moment donné, j'ai donné mon nom, j'ai été choisie et je suis dans la gratitude »

Deux décennies plus tard, Sonia Côté demeure la seule employée de Loge m’entraide. Elle s’est entourée de bénévoles et de militants. Aline Richard en fait d’ailleurs partie.

« Ce n'est pas un travail en fait, c'est une passion, c'est une mission, affirme d’emblée Sonia Côté. Le jour où je n'aurai plus ce feu, cette flamme-là, c'est certain que je vais laisser ma place. À date, je pense que vous allez me voir encore pour de nombreuses années... Malheureusement pour les politiciens », lance-t-elle en riant.

Loge m'entraide poursuit d’ailleurs sa mission pour une plus grande accessibilité aux logements sociaux. L’organisation planche présentement sur le projet d'une cinquième coopérative dans l'arrondissement de Jonquière.

Cette coopérative de 12 logements est évaluée à 825 000 $.

D’après le reportage de Claude Bouchard

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce que vous préférez à propos de l’automne selon votre signe





Rabais de la semaine