Retour

Loge m’entraide tient son premier sit-in silencieux 

Une vingtaine de personnes se sont rassemblées à l'hôtel de ville de Saguenay, jeudi matin, pour le premier sit-in silencieux de Loge m'entraide.

L'organisme promet d'occuper l'hôtel de ville chaque mois pour réclamer un montant de 755 000 $ sur dix ans et un rabais de taxes de 25 ans afin de financer le projet de coopérative d'habitation la Solidarité, dans le secteur de Kénogami.

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, a déjà dit qu'il n'avait pas l'intention de débourser quoi que ce soit pour le projet. « L'année dernière, on a donné 1 million de dollars à cet organisme-là, alors que les autres organismes communautaires ont reçu un total de 550 000 $, souligne-t-il. Il y a des gens qui en demandent encore un autre, ce serait attacher le maire qui va me suivre parce que la construction de la bâtisse qu'on a financée l'année dernière n'est même pas débutée. Je trouve que c'est exagéré. »

La coordonnatrice de Loge m'entraide, Sonia Côté, ne se laisse pas démonter par le refus du maire de Saguenay. Elle estime que les besoins sont toujours présents.

« Le maire dit qu'il y a d'autres besoins à la Ville, d'accord. Mais posons-nous la question, qu'est-ce qui fait qu'il y a des ménages qui ont recours à ces organismes communautaires. C'est parce qu'ils consacrent une trop grande part de leur revenu au logement. Et s'il faut faire 20 sit-in, on fera 20 sit-in d'ici la fin du mandat du maire. Je peux vous assurer qu'on ne lâchera pas.

La Coopérative d'habitation la Solidarité comprendrait 12 logements sociaux.

Le prochain sit-in est prévu le 10 mars. Loge m'entraide fait également signer une pétition pour appuyer le projet de coopérative d'habitation.

Plus d'articles