La longue saga judiciaire qui opposait Revenu Québec et l'homme d'affaires robervalois Denis Boily et son commerce Lou-Tec est terminée.

À la suite de perquisitions menées par Revenu Québec en 2016, Denis Boily faisait face à une centaine de chefs d'accusation liés à de présumées fraudes fiscales de près de 4 millions de dollars.

Or, l'analyse de la preuve a démontré que les taxes non perçues par Lou-Tec Roberval représentaient finalement des pertes de 1500 $.

M. Boily et son commerce devront tout de même payer des amendes totalisant 150 000 $, ce qui évitera un long et coûteux procès.

À lire aussi: Revenu Québec mène des perquisitions à Roberval et Mashteuiatsh

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les régimes: 10 mythes tenaces