Retour

Malgré la reprise des sit-in, Jean Tremblay dit non à Loge m’entraide

Loge m'entraide a tenu son sixième sit-in lundi midi, lors du conseil municipal de Saguenay. Le maire Jean Tremblay s'est toutefois montré catégorique : il n'accordera pas un sou à l'organisme.

Le groupe, qui défend les locataires à faible revenu, souhaite concrétiser son projet de coopérative d'habitation La Solidarité, dans l'arrondissement de Jonquière. Ce projet comprend la construction de 12 logements sociaux. L'organisme a déjà récolté 80 000 $ en dons. Cette fois, les responsables demandent à la Ville de donner un rabais de taxes pour les 25 prochaines années, et d'accorder une aide financière de 74 500 $ par année, étalé sur 10 ans.

La coordonnatrice de Loge m'entraide, Sonia Côté, affirme que ces sit-in sont une ultime tentative pour passer son message.

Lundi, elle était accompagnée d'une vingtaine de personnes qui ont pris place en silence dans la salle du conseil. Mme Côté a remis au maire 12 clés, afin de signifier aux élus qu'ils avaient entre les mains les moyens de faire débloquer le projet.

Jean Tremblay dit non

Questionné par les journalistes à la sortie de la séance du conseil, le maire Jean Tremblay n'a cependant laissé planer aucun doute : il n'a pas l'intention d'aider l'organisme une fois de plus.

Il a répété que Loge m'entraide était déjà un groupe privilégié, puisqu'aucun autre organisme de la municipalité n'avait reçu autant d'aide de la part de Saguenay.

Plus d'articles

Commentaires