Retour

Manifestation pour soutenir l'industrie forestière

Pour célébrer le début du mois de l'arbre, plus de 2000 manifestants, qui ont à coeur la pérennité de l'industrie forestière, ont marché, dimanche, à Saint-Félicien.

L'industrie, déjà durement touchée par la crise des 10 dernières années, se dit victime d'une campagne de salissage de la part de Greenpeace. Les manifestants veulent que le gouvernement soit davantage à l'écoute de l'entreprise que des groupes environnementalistes.

« En général, je pense que Greenpeace fait un peu de désinformation de temps en temps. C'est bon qu'on remette les pendules à l'heure », croit un manifestant.

Alliance forêt boréale

Au Saguenay Lac-Saint-Jean, le principal employeur dans l'industrie est Produits forestiers Résolu (PFR) qui appelle ses employés à la mobilisation depuis des mois. Cependant, ce n'est pas PFR qui a organisé la manifestation, mais l'Alliance forêt boréale, un organisme sans but lucratif administré par des élus.

« On n'est pas en contestation contre personne. On veut aider la planète en continuant d'exploiter notre forêt comme on le fait si bien depuis toujours », indique le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin.

L'Alliance forêt boréale a recruté des maires de l'Ontario. Ces derniers se battent pour le même enjeu que les élus du Saguenay-Lac-Saint-Jean: repousser les limites des aires réservées aux caribous forestiers

« Nous, on demande au gouvernement de changer la ligne, de la poser plus au nord où les caribous sont. En ce moment, les caribous sont à environ 100 kilomètres au nord de la communauté de Hearst. On demande au gouvernement de mettre la ligne où ils sont », explique le maire de Hearst, Roger Sigouin.

Le premier ministre Philippe Couillard était invité à se joindre aux manifestants puisque l'événement s'est déroulé dans sa circonscription, mais il n'a pas répondu à l'appel.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine