Retour

Marc Gagnon fulmine à l'idée de perdre la patinoire olympique au Centre Georges-Vézina

« Je vais essayer de rester poli, je ne veux pas insulter M. le maire, mais c'est une décision complètement ridicule. » C'est ainsi que l'athlète et médaillé olympique Marc Gagnon a réagi à la possibilité de réduire la taille de la patinoire du Centre Georges-Vézina.

Plus tôt cette semaine, le maire de Saguenay, Jean Tremblay, proposait de rénover le centre sportif, notamment en rapetissant la patinoire pour la ramener aux dimensions normales pour les parties de hockey.

Le patineur de vitesse originaire de la région n'y est pas allé de main morte, lors d'une entrevue à l'émission L'Heure de pointe sur ICI Radio-Canada Première, mardi après-midi.

Marc Gagnon, dont la patinoire du Centre Georges-Vézina porte le nom, soutient que l'accès à une glace de taille olympique est essentiel pour former les jeunes athlètes de patinage de vitesse, qui font la fierté de la région sur la scène internationale.

Plus d'articles

Commentaires