Le candidat du Bloc Québécois à l'élection fédérale partielle dans Lac-Saint-Jean, Marc Maltais, a officiellement lancé sa campagne jeudi soir à Alma.

Plus d'une soixantaine de personnes, dont la chef de la formation politique, Martine Ouellet, ainsi que députés bloquistes et péquistes ont assisté à l'événement.

La chef du Bloc et Marc Maltais ont profité de la journée pour rencontrer des agriculteurs et les responsables de la Coopérative forestière de Girardville.

Ils accusent le gouvernement de Justin Trudeau de ne pas protéger les travailleurs, notamment sur les dossiers de la gestion de l'offre dans le cadre de la renégociation de l’ALÉNA et de l'accord sur le bois d'oeuvre, qui n'est toujours pas réglé.

Si le lancement officiel de la campagne de Marc Maltais se fait à 10 jours seulement de la tenue de l'élection partielle, Martine Ouellet et le candidat bloquiste sont confiants de remporter le siège laissé vacant.

« Mon arrivée tardive, je dirais que çà peut-être joué un tour à des candidats qui l’avaient pas vu venir du tout a déclaré le candidat bloquiste dans Lac-Saint-Jean. Je regarde entre autres le candidat libéral. Il est en train de changer son discours en disant qu’il est la voix des travailleurs ».

Pour sa part, Martine Ouellet a déclaré avoir l’intention de revenir dans le comté d’ici au 23 octobre. Elle veut que le comté Lac-Saint-Jean redevienne bloquiste comme il l'a été durant plusieurs années avant l'ère conservatrice.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine