Retour

Marc Maltais confirme sa candidature pour le Bloc québécois

Le directeur régional de la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ), Marc Maltais, souhaite représenter la circonscription de Lac-Saint-Jean pour le Bloc québécois lors de l'élection partielle du 23 octobre.

Le syndicaliste espère ainsi occuper le poste laissé vacant par la démission de l’ex-ministre conservateur Denis Lebel.

En entrevue à l’émission Y’a des matins, Marc Maltais a rappelé qu’il a toujours été indépendantiste et militant actif au sein du Parti québécois et du Bloc québécois.

Il se dit conscient que le Bloc a connu des difficultés, mais il croit toujours à la pertinence de la formation politique.

« On a tourné la page et on part de l’avant. La pertinence est toujours là. Ce qui était vrai hier l’est encore aujourd’hui, affirme M. Maltais. Le déséquilibre des rapports de force entre le Canada et le Québec est très grand. Je pense que c’est un frein au développement autant économique que social. Donc c’est pour ça que le bloc est toujours pertinent. »

La chef du Bloc québécois, Martine Ouellet, a présenté son candidat lors d’un point de presse à Ottawa en après-midi.

Résident d’Alma, Marc Maltais est père de cinq enfants de 9 à 19 ans. Il s’était fait connaître lors du lock-out des travailleurs de l’usine de Rio Tinto Alcan à Alma, en 2012.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine