Retour

Mashteuiatsh lance une poursuite pour sauver son service de police

Le conseil de bande de Mashteuiatsh a formellement décidé de s'adresser aux tribunaux pour réclamer un meilleur financement de son service de sécurité publique.

Le conseil va de l’avant avec une poursuite formelle en disant qu’il n’a reçu aucune réponse à une mise en demeure envoyée aux différents paliers de gouvernements le 17 février.

Par voie de communiqué, le chef Gilbert Dominique rappelle que les policiers autochtones ont les mêmes obligations que dans le reste du Québec, mais affirme que leurs services sont sous-financés.

Le conseil de bande soutient avoir dû payer plus de 1,6 million de dollars pour pallier le sous-financement du service policier depuis sa prise en charge par Mashteuiatsh en 1999.

Plus d'articles

Commentaires