Retour

Mashteuiatsh : un concours pour développer la fibre entrepreneuriale des jeunes

Le troisième concours ilnu jeunes entrepreneurs a officiellement été lancé à Mashteuiatsh, jeudi, pendant la semaine mondiale de l'entrepreneuriat.

Les jeunes du primaire et du secondaire de la communauté innue sont donc invités à créer un projet dans lequel ils pourront développer leur fibre entrepreneuriale.

Le chef de l'exploitation d'Arianne Phosphate, Jean-Sébastien David et la vice-présidente de Groupe ADL, Mélanie Paul, accompagneront les jeunes dans leurs démarches à titre de mentors.

« À travers le concours, je veux redonner aux jeunes l'espoir de rêver et de croire en leurs rêves et de voir aussi que c'est possible de prendre un rêve et de le transformer en projet », explique Mélanie Paul.

Lors des éditions précédentes, les participants ont proposé des projets comme la confection de sacs à dos, de signets ou d'objets décoratifs.

Jean-Sébastien David souhaite que les jeunes innovent dans leurs projets. « C'est un exercice rigoureux, mais il faut que ce soit plaisant, souligne le chef de l'exploitation d'Arianne Phosphate. Il faut faire des choses intéressantes. Qu'est-ce qui accroche nos jeunes? C'est le bonheur de le faire, le plaisir de le faire. »

Des effets bénéfiques

La directrice de l'éducation et de la main-d'œuvre des écoles de Mashteuiatsh, Christine Tremblay, remarque que le concours fait une différence pour les élèves qui y participent.

« Ils ont plus d'initiative, plus confiance en eux, donc ils sont capables de se créer un réseau de contacts pour aller chercher leur information, plus d'autonomie », affirme Mme Tremblay.

Un jury couronnera les grands gagnants en avril.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine