Retour

Métaux BlackRock obtient 6,7 M$ pour réaliser ses études de faisabilité

Métaux BlackRock franchit une autre étape pour la concrétisation de son projet de construction d'une usine de transformation de fer et de vanadium au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Des investisseurs viennent d'injecter 6,7 millions de dollars sous forme de capital-actions dans l'entreprise. Métaux BlackRock a besoin de 15 millions de dollars pour compléter l'ensemble des études de faisabilité du projet et obtenir les permis nécessaires pour amorcer la construction de l'usine.

Le président de Métaux BlackRock, Jean Rainville, explique que cette nouvelle entrée de fonds permet de lancer les études dès maintenant.

« La chose la plus importante, c'est d'établir le procédé qu'on va utiliser à l'usine de transformation, explique M. Rainville. Il y a plusieurs procédés techniques qui existent qui vont permettre entre autres de déterminer les quantités et les sources d'énergie qui seront requises et aussi les intrants dont on a besoin dans une usine comme celle-là. C'est donc l'étape à peu près définitive en vue d'établir la localisation de l'usine par la suite. »

Si les choses se déroulent comme prévu, Métaux BlackRock croit être en mesure de déterminer cet automne dans quelle ville elle construira son usine de transformation de fer et de vanadium.

La compagnie minière espère que les gouvernements du Québec et du Canada augmentent leur contribution au projet au cours des prochains mois.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine