Mois tout en contraste en février, selon Environnement Canada, alors que la pluie et le temps froid se sont succédé.

À Saguenay, la journée la plus chaude est survenue le 4, alors que le mercure a atteint 3,8 °C. On compte d'ailleurs cinq jours au cours desquels la température a dépassé le point de congélation.

À l'opposé, le mercure est descendu jusqu'à -28,8 °C, la nuit de la Saint-Valentin. Le jour, cependant, la température n'est jamais descendue sous les -20 °C.

À Roberval, situation assez semblable au chapitre des températures, alors que le maximum attient a été de 3,1 °C, le 4, et le minimum, de -29,9 °C, le 14.

Les précipitations totales ont cependant été plus importantes à Roberval qu'à Saguenay, soit 109 mm, contre 79. En fait, le Lac-Saint-Jean a reçu deux fois plus de neige que la normale.

Plus d'articles

Commentaires