Retour

Mine du lac à Paul : Arianne Phosphate accueille favorablement le rapport du BAPE

Quatre jours après la publication du rapport du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) sur son projet de mine d'apatite au lac à Paul, Arianne Phosphate réagit favorablement aux conclusions des commissaires.

« On est heureux, affirme le chef de l'exploitation d'Arianne Phosphate Jean-Sébastien David. On a quand même eu 35 avis à l'intérieur. C'est un rapport qui est passablement volumineux : 241 pages, 15 avis pour le gouvernement et 20 avis qui nous touchaient, et tous des avis qu'on considère fort faisables, acceptables. »

En plus d'émettre plusieurs recommandations pour assurer la préservation de la biodiversité du lac à Paul et des cours d'eau environnants, le BAPE conclut que l'autorisation du projet d'Arianne Phosphate devrait être conditionnelle à un examen plus poussé de l'aspect du transport, particulièrement pour le projet de terminal maritime à Sainte-Rose-du-Nord. Cet élément a été exclu du processus d'examen du BAPE à la demande d'Arianne Phosphate.

Jean-Sébastien David explique que l'analyse du projet de terminal portuaire est sous la responsabilité de l'Agence environnementale du Canada. Son approbation n'est pas nécessaire pour que la construction de la mine d'apatite aille de l'avant.

La compagnie minière est d'ailleurs prête à prendre le risque d'aller de l'avant avant de connaître les conclusions du gouvernement fédéral si le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, donne son feu vert.

Le Collectif de l'anse à Pelletier satisfait du rapport

Le Collectif de l'anse à Pelletier, dont les membres habitent dans le secteur où Arianne Phosphate veut installer son terminal maritime, voyait dans l'exclusion de l'aspect du transport pour l'analyse du BAPE une manœuvre pour faire accepter le projet minier. Selon la porte-parole, Michèle Martin, la manœuvre a échoué.

Mme Martin ajoute que le Collectif de l'anse à Pelletier va continuer de s'opposer au développement du terminal maritime.

Plus d'articles

Commentaires