Retour

Mireille Jean portera les couleurs du PQ dans Chicoutimi

La femme d'affaires Mireille Jean est la nouvelle candidate du Parti québécois (PQ) dans Chicoutimi. Les militants l'ont élue au terme de l'assemblée d'investiture, lundi soir.

Un texte de Vicky BoutinTwitterCourriel

Mme Jean est la cofondatrice de TRIONIQ, une entreprise dans le domaine de la haute technologie. Elle s'était fait connaître lors des élections à la mairie de Saguenay en 2005.

Environ 350 militants ont exercé leur droit de vote. 66 % d'entre eux ont opté pour Mireille Jean. Le pompier Mario Gagnon a obtenu 23 % des votes, et Élise Gauthier, une militante souverainiste de longue date, a récolté environ 10 % des voix.

Début de campagne

Mireille Jean compte se mettre à l'ouvrage dès cette semaine pour convaincre les électeurs de la choisir le jour du scrutin. « Ce sera une campagne de terrain pour expliquer aux gens qui je suis, qu'est-ce qu'on va faire et quels sont les avantages d'être avec le Parti québécois. »

Dans son discours de remerciement, Mme Jean n'a pas manqué de souligner la qualité de ses adversaires et les a invités à joindre son équipe.

Élise Gauthier a la ferme intention de continuer son militantisme jusqu'à l'obtention de la souveraineté, malgré cette défaite. Mario Gagnon, lui, songe à s'impliquer davantage auprès des instances régionales du parti. Il pense déjà aux élections générales et souhaite tenter sa chance à nouveau pour être candidat du Parti québécois.

Personnalités politiques

Plusieurs députés du PQ étaient présents dont Sylvain Gaudreault, Alexandre Cloutier, Diane Lamarre, Pascal Bérubé, et François Gendron. D'anciens élus du Parti québécois et du Bloc québécois étaient également sur place, notamment Marc-André Bédard, Jeanne Blackburn, Benoît Laprise et Robert Bouchard.

L'assistance a réservé un accueil chaleureux à l'ex-député Stéphane Bédard, qui a démissionné de ses fonctions l'automne dernier. Son départ a rendu nécessaire cette élection partielle pour combler son siège vacant à l'Assemblée nationale.

Le PQ est la seule formation politique qui n'avait pas encore choisi son candidat pour l'élection partielle du 11 avril. Mireille Jean affrontera Hélène Girard de la Coalition avenir Québec, Pierre Dostie de Québec Solidaire et Francyne T. Gobeil du Parti libéral du Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine