Retour

Mort de Dave Tremblay : l’intervention policière justifiée, selon le coroner

Les policiers de la Sûreté du Québec qui ont fait feu sur un homme en mars 2016 à Dolbeau-Mistassini après une poursuite policière ont agi selon les exigences de l'École nationale de police du Québec.

Dave Tremblay, 27 ans, est mort après avoir été atteint d’un coup de feu à la tête.

Selon le rapport du coroner Me Sylvain Truchon, le comportement de l’individu justifiait l’utilisation des armes à feu. Puisque l’homme était armé d’une carabine et menaçait de s’en prendre aux policiers et à des citoyens, les autorités n’avaient d’autres choix que de le neutraliser.

Retour sur les événements

Le 19 mars 2016, les policiers de la Sûreté du Québec reçoivent un appel au sujet de la présence d'un véhicule suspect dans le rang St-Jean, à Dolbeau-Mistassini.

À l'arrivée des policiers, Dave Tremblay tente de fuir en voiture, s'enlise et s'en prend aux policiers en pointant son arme, une carabine de calibre 22 modifiée, en direction des agents.

Il tente d'entrer dans une résidence du secteur et, craignant une prise d'otage, un des policiers tire et l'atteint à la tête.

Son décès sera constaté 11 heures plus tard à l'hôpital de Chicoutimi. L'analyse toxicologique révèle la présence de multiples drogues dans l'organisme de l'homme, qui était connu pour différents épisodes psychotiques par le passé.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une mère et son fils offrent une danse inoubliable





Rabais de la semaine