Retour

Nouveau recours dans la saga judiciaire du conseiller Jacques Fortin

Un citoyen de Saguenay, Louis-Philippe Thibault, a déposé une requête à la Cour d'appel pour contester le jugement dans l'affaire du conseiller municipal Jacques Fortin.

L'élu était poursuivi par des citoyens de Saguenay qui l'accusaient d'avoir bénéficié d'un traitement préférentiel lors de l'achat d'un terrain sur le boulevard Renaud en 2006. La Cour supérieure du Québec a blanchi le conseiller municipal et statué qu'il peut continuer à siéger.

Un des plaignants, Louis-Philippe Thibault, conteste le jugement. Il affirme que le juge a erré en droit et en faits en écartant les témoignages importants de sept citoyens qui avaient négocié le prix du terrain.

« Le juge a erré en droit et en faits parce qu'il a écarté tous ces témoignages pour ne se concentrer que sur les deux rapports d'experts, alors que la jurisprudence est assez claire là-dessus. Lorsqu'on a des rapports d'experts contradictoires, le juge doit prendre en compte les témoignages des témoins ordinaires », explique M. Thibault.

M. Thibault se défend de faire de l'acharnement. Il affirme au contraire que les procédures judiciaires se sont étirées en raison des nombreuses poursuites en diffamation intentées par Jacques Fortin.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine