Retour

Nouvel appel contre l’épuisement professionnel en santé

Des travailleurs en santé mentale interpellent les députés sur le manque d'effectifs dans les services sociaux.

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) profite de la campagne « Allô, y’a quelqu’un? » pour dénoncer à nouveau le manque de personnel qui doit répondre aux besoins de la clientèle jeunesse, des patients en réadaptation physique ou encore atteints du spectre de l’autisme.

En conférence de presse, lundi matin, les syndiqués ont souligné que la situation serait particulièrement critique au centre jeunesse.

« Les intervenants que je représente ont la charge d’un trop grand nombre d’enfants. Le temps leur manque pour bien s'en occuper et assumer pleinement leurs responsabilités professionnelles », déplore une travailleuse sociale, Nancy Poulin.

Les syndiqués espèrent recevoir l’appui concret des élus régionaux pour réclamer plus d’investissements dans le système de santé et de services sociaux.

Plus d'articles