Retour

Nouvelle formation en microbrasserie au Cégep de Jonquière

Le centre de formation continue du Cégep de Jonquière lance une attestation en technique de production en microbrasserie, une première au Québec.

Un texte de Chantale Desbiens

À compter du 21 novembre, une première cohorte de 28 étudiants apprendra les rudiments de la fabrication de la bière. L'attestation en technique de production en microbrasserie est d'une durée de 525 heures, réparties sur 6 mois.

En entrevue à l'émission Café, boulot, Dodo, l'enseignant en biologie et directeur de la production à la Voie Maltée, Martin Bertrand, a indiqué que le département de microbiologie du Cégep de Jonquière collabore depuis une dizaine d'années avec des microbrasseurs.

Le programme permettra de répondre à d'importants besoins de main-d'œuvre dans l'industrie brassicole, en pleine expansion. Actuellement, les microbrasseries doivent investir dans la formation à l'interne de nouveaux employés spécialisés.

« De prime abord, ça prend une passion pour la bière et ensuite, être rigoureux et avoir un intérêt pour les sciences en général », ajoute M. Bertrand.

Le Cégep de Jonquière a loué de l'espace dans l'usine de la Voie Maltée, dans l'arrondissement de Chicoutimi.

Depuis 15 ans, le nombre de microbrasseries au Québec est passé de 30 à 150.

L'attestation en technique de production en microbrasserie été élaboré en collaboration avec un comité formé d'experts issus du secteur brassicole, appuyé par l'Association des microbrasseries du Québec (AMBQ).

Des bières de La Voie Maltée jugées les meilleures au monde

Par ailleurs, la Faisant-Malt et la Criminelle, brassées par La microbrasserie saguenéenne La Voie Maltée, ont reçu le prix de meilleure bière au monde dans leur catégorie aux World Beer Awards. « C'est beaucoup d'émotions », a réagi Daniel Giguère, propriétaire de La Voie Maltée, qui rappelle que la Criminelle a été la première bière brassée par son entreprise, sur la rue Saint-Dominique à Jonquière, en 2002.

Plus d'articles

Commentaires