Une centaine de personnes ont participé à la Nuit des sans-abri, à Saguenay. Des activités étaient organisées en soirée sur un stationnement de la rue Racine dans l'arrondissement de Chicoutimi.

Un texte de Vicky Boutin

Le but de l'événement était de sensibiliser la population régionale au problème de l'itinérance.

Selon Michel Saint-Gelais, le directeur de la Maison des sans-abri, cette situation est fréquente au Saguenay-Lac-Saint-Jean, mais elle se vit différemment que dans les métropoles.

Il affirme qu'en région, plusieurs individus sont sans domicile fixe, déménagent souvent et n'ont aucune adresse stable. « Ce sont des personnes qui sont en rupture avec la société, et qui ont besoin d'un temps d'arrêt pour repartir sur des bases solides », explique Michel Saint-Gelais.

Groupes d'âge distincts

Ce sont surtout les jeunes de 18 à 35 ans qui doivent composer avec ce problème, ainsi que les individus âgés de 55 ans et plus. Il s'agit des deux groupes d'âge les plus touchés par le phénomène de l'itinérance selon M. Saint-Gelais.

Plus tard en soirée, une vigie à la chandelle était aussi organisée pour souligner le décès de personnes itinérantes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine