Retour

Ottawa et Québec envisagent de céder la gestion de la pêche sportive sur le Saguenay

Un organisme sans but lucratif pourrait se voir confier la gestion de la pêche sportive dans le Saguenay, comme c'est le cas pour le lac Saint-Jean avec la Corporation de LACtivité pêche Lac-Saint-Jean.

La pêche dans le Saguenay est sous deux juridictions : le poisson de fond est géré par le gouvernement fédéral et les tributaires du Saguenay sont sous la responsabilité du gouvernement provincial. « Il y avait une espèce de nœud juridique qui empêchait les deux de fusionner pour travailler en synergie », explique le conseiller de Saguenay François Tremblay.

« Pêche et Océans Canada gérait la réalité pêche comme une unité de gestion de pêche commerciale alors qu'en réalité, on n'a pas de pêche commerciale ici, on est une réalité de pêche récréotouristique très ciblée », ajoute M. Tremblay.

Les représentants du milieu souhaitent, entre autres, avoir davantage accès aux données recueillies par les chercheurs, assurer un meilleur contrôle des quotas de pêche et promouvoir la pêche sportive au Saguenay.

Un comité de travail a été formé il y a plus d'un an pour entreprendre les démarches avec Pêches et Océans Canada et le gouvernement du Québec.

Il regroupe des représentants de la municipalité régionale de comté(MRC) du Fjord-du-Saguenay, de Promotion Saguenay, de la Ville de Saguenay, de Contact nature rivière à Mars, de la Fédération québécoise de chasse et de pêche, de laZIP Saguenay et de l'organisme de bassin versant Saguenay.

Le comité doit rencontrer un représentant du ministère de la Faune au cours des prochaines semaines.

Plus d'articles

Commentaires