C’est ce qu’a a annoncé le maire d’Alma, Marc Asselin au conseil municipal lundi soir. Il a présenté son rapport annuel sur la situation financière de la Ville, une présentation qui précède de quelques semaines le dépôt du budget municipal.

Il a souligné que ce maintien du taux de taxation pour tous les contribuables est attribuable à plusieurs facteurs, comme l’optimisation de la gestion des services municipaux, une rigueur budgétaire, des investissements en efficacité énergétique et l’implantation de nouvelles technologies.

Le maire a indiqué que la ville d’Alma prévoit terminer la présente année financière avec un surplus non chiffré qui provient surtout de revenus supplémentaires de divers postes budgétaires et d’économies réalisées dans les services. Le budget non consolidé de 2016 est de 63 736 938 $.

En 2016, Alma a investi plus de 22 millions de dollars en immobilisations dans le cadre de son plan triennal. La mise à jour du nouveau plan d'investissement sera présentée lors du dépôt des prévisions budgétaires 2017 le 19 décembre prochain au conseil municipal.

Au 31 décembre 2015, la Ville d’Alma avait dégagé un surplus frôlant les 2,9 millions de dollars qui a permis de financer divers projets, notamment la construction du nouveau Centre multisports, la réfection de rues et de chemins ruraux, l’organisation de la 52e finale des Jeux du Québec et la tenue d’autres événements sportifs et culturels.

Plus d'articles