Retour

Pas question de nudisme à Saint-Jean-Vianney, affirme Jean Tremblay

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, ne veut pas de nudisme dans le secteur de Saint-Jean-Vianney.

Il réagit à une intervention de la conseillère du secteur, Julie Dufour, qui relevait que le nudisme est une réalité à Saint-Jean-Vianney et se demandait s'il était possible d'encadrer cette pratique pour qu'elle ne soit pas dérangeante.

En entrevue à l'émission Café, boulot, Dodo, le maire Tremblay a accusé la conseillère de manquer de jugement. Il affirme que le nudisme est de la décadence et que Saguenay n'est pas un bordel.

Jean Tremblay promet de leur mener la vie dure et d'envoyer la police.

« Je suis d'accord avec ça, moi, les encadrer. On va les encadrer avec la police, prévient le maire. C'est de la grossière indécence, ce n'est pas accepté nulle part. C'est complètement illégal, ça n'a aucun sens. Après ça, elle va vouloir les subventionner? Elle va leur construire une bâtisse quand il pleut?

Propos nuancés

La sortie du maire Tremblay incite la conseillère Julie Dufour à apporter des précisions sur ses propos.

« Tout d'abord, il n'a aucunement été question d'avoir quoi que ce soit comme projet au niveau du nudisme ou de quoi que ce soit qui est illégal, même de le tolérer sur le territoire, assure-t-elle. Tout ce que j'ai dit, c'est qu'effectivement on a une problématique au niveau de cette clientèle-là et le projet de Saint-Jean-Vianney, qui est la revitalisation du territoire au complet, fait partie de la solution pour régler cette problématique. »

La conseillère du secteur de Shipshaw souligne que des consultations auront lieu à la fin du mois pour mieux connaître la situation. Une cinquantaine de personnes sont invitées à y participer.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine