Retour

Père des cinq enfants de sa belle-fille : le CIUSSS confirme la révision du dossier

La présidente-directrice générale du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean confirme qu'une révision à l'interne est en cours à la suite de la mise au jour d'un cas d'agression sexuelle d'un père sur sa belle-fille.

L'homme de Saguenay a reconnu sa culpabilité, lundi, à des accusations d'agressions sexuelles sur une personne de moins de 18 ans alors qu'il était en situation d'autorité, de voies de fait sur deux de ses cinq enfants et sur leur mère, et d'agression sexuelle.

Il a eu cinq enfants avec la fille de sa conjointe qui avait 17 ans lors de sa première grossesse. Sa mère était au courant de la situation.

La PDG du CIUSSS, Martine Couture, refuse de jeter le blâme sur la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) pour ce cas. Elle estime que l'organisme qui est sous son autorité n'a fait que suivre la loi qui régit son fonctionnement.

« Le travail de révision est fait, dit-elle. À l'intérieur de l'organisation, le travail a été fait de façon très professionnelle. La révision se fait à l'interne aussi. Vous comprendrez qu'on ne peut pas parler d'un dossier précis sur la place publique, mais c'est clair qu'il faut qu'on révise, évidemment on revoit tout ce qui a été fait. »

Les événements se sont produits pendant une vingtaine d'années, de 1993 à 2013. L'homme va revenir en cour le 1er juin prochain.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité