Retour

Perquisition à l’usine Arvida de Rio Tinto Alcan

Des équipes d'Environnement Canada et de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) ont mené une perquisition à l'usine Arvida de Rio Tinto Alcan, mardi.

Les enquêteurs étaient à la recherche de documents relatifs à un événement environnemental survenu le 20 juillet dernier.

La porte-parole de Rio Tinto au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Xuan-Lan Vu, ne veut pas de donner de détails sur cet événement qui fait l'objet d'une enquête, mais précise que la compagnie l'avait rapporté aux autorités.

« Environnement Canada est présentement à l'usine Arvida pour des fins d'enquête qui concernent un incident en environnement qui est survenu au mois de juillet, dit-elle. On parle d'un événement qui a été rapporté aux autorités lors de l'événement et comme on le fait toujours, on collabore avec les autorités concernées. »

La Direction générale de l'application de la loi d'Environnement Canada confirme qu'un mandat de perquisition a été exécuté chez Rio Tinto Alcan, mais le porte-parole, Danny Kingsberry, souligne « qu'il serait inapproprié de donner d'autres renseignements pour le moment » parce que l'enquête est en cours.

La GRC indique qu'elle a offert un support technique en matière informatique à Environnement Canada.

Plus d'articles

Commentaires