Retour

Pertes d’emplois à l’usine Grande-Baie de Rio Tinto

La direction de Rio Tinto devrait annoncer cette semaine la disparition de postes dans son usine de Grande-Baie.

Rio Tinto va rencontrer l'ensemble de ses employés de l'usine Grande-Baie cette semaine. Les travailleurs ne sont pas syndiqués.

Selon la porte-parole de Rio Tinto, Xuân-Lan Vu, les postes abolis seront surtout des départs à la retraite qui ne seront pas remplacés.

J’ai été surpris d’apprendre ça d’autant plus qu’on avait déjà fait cet exercice-là

Serge Simard, député libéral de Dubuc

La multinationale a embauché une firme de consultants l'an dernier afin de réduire ses coûts et améliorer ses opérations dans ses installations.

Pour l'instant, il est impossible de connaître le nombre d'emplois touchés par cette réorganisation.

Inquiétudes pour la région

Le député péquiste de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, s’inquiète pour les emplois au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Tous les projets de développement [de Rio Tinto] qui étaient prévus au Saguenay-Lac-Saint-Jean, on ne les voit pas. Ils ne se concrétisent pas. Ça se traduit par des pertes d’emplois. Vous aurez compris que c’est mauvais pour l’économie et c’est mauvais pour tout le monde

Alexandre Cloutier, député du Parti québécois

Rio Tinto refuse de dire si d’autres usines pourraient être touchées par des compressions.

D'après les informations de Jessica Blackburn

Plus d'articles

Commentaires