Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a presque échappé à la grippe, alors que les premiers cas sont apparus en à la fin de février.

Contrairement aux autres années, il n'y a pas eu de vague du virus durant le temps des fêtes, qui est généralement la pire période pour la grippe.

En entrevue à l'émission Café, boulot, Dodo, le porte-parole du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) Marc-Antoine Tremblay a précisé qu'on ne peut parler de vague de grippe, malgré les quelques cas relevés.

« Ça circule, mais c'est vraiment une période grippale très tardive cette année, souligne-t-il. On peut dire que ç'a commencé vers la fin du mois de février, début mars. Mais présentement c'est très modéré. »

Le virus présent est celui du H1N1. Les personnes qui ont reçu le vaccin sont protégées, puisque cette souche s'y retrouve.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine