Retour

Pierre Moreau souhaite empêcher la fin du service de police de Mashteuiatsh

Le ministre de la Sécurité publique par intérim, Pierre Moreau, souhaite que Mashteuiatsh renonce à abolir son service de police.

Il compte entreprendre des discussions avec le conseil de bande et le gouvernement fédéral dans les plus brefs délais, afin de renouveler l'entente de financement du corps policier autochtone d'ici le 31 mars prochain. C'est à ce moment que le service doit être supprimé, tel qu'annoncé lundi par le chef Gilbert Dominique. Celui-ci a déclaré que sa communauté n'avait plus les moyens de maintenir ce service.

Dans un communiqué publié mardi, le ministre se dit « préoccupé » par la situation. Il rappelle que plus tôt dans l'année, le ministère de la Sécurité publique avait déjà mis en place des mesures pour aider la communauté autochtone, aux prises avec des problèmes financiers.

Pierre Moreau souligne d'ailleurs qu'au moment où le chef de Mashteuiatsh annonçait sa décision d'abolir le service, il était en rencontre avec une quinzaine de chefs et de représentants autochtones pour discuter de la question policière.

Plus d'articles

Commentaires