La grande quantité de pluie tombée au cours des dernières semaines a créé un climat propice à l'éclosion massive d'insectes. Des compagnies d'extermination indiquent recevoir beaucoup plus d'appels cet été pour des invasions de fourmis, de fourmis charpentières, de perce-oreilles et de nids de guêpes.

L'entomologiste Robert Loiselle de l'entreprise Desjardins Environnement souligne que la présence de ces insectes peut être désagréable, mais qu'ils font peu de dommages.

L'eau et l'humidité ont aussi eu des conséquences sur les plantes et les arbres. Les horticulteurs remarquent que les infections fongiques sont beaucoup plus fréquentes cet été.

L'horticulteur Mathieu Ouellet souligne qu'en plus des champignons, il y a eu beaucoup de brûlures bactériennes, une maladie qui peut nécessiter l'abattage des arbres touchés.

La floraison a également été moins abondante cet été en raison de la pluie. Mais tout n'est pas perdu : si la chaleur que l'on connaît depuis quelques jours se poursuit, les plants pourraient encore produire d'ici la fin de la saison.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine