Retour

Plus de membres dans certains clubs de motoneige gaspésiens

Des clubs de motoneigistes de la Gaspésie ont vu le nombre de leurs membres bondir de plus de 20 % cette saison, une année record pour plusieurs.

Cette augmentation est notamment attribuable à la possibilité d'acheter les cartes de saison par Internet. Ce système a été mis en place par la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec.

Habituellement, les visiteurs de l'Ontario, du Nouveau-Brunswick et même des États-Unis achetaient leur carte de membre dans le premier club rencontré après avoir traversé la frontière. Plusieurs l'ont donc fait en ligne cet hiver, en choisissant un club qu'ils affectionnent.

Les résultats sont surprenants pour le club de Carleton-sur-Mer, qui enregistre 335 membres, soit 60 de plus qu’en 2017. Une vingtaine de ces nouveaux membres proviennent de l'Ontario.

Le président de l’Association des clubs de motoneigistes de la Gaspésie, Rodrigue Bernier, ne sait pas trop pourquoi ils ont choisi le club de Carleton, mais s’en réjouit.

En Gaspésie on compte 17 clubs de motoneigistes regroupant regroupent 5500 membres.

Les revenus supplémentaires permettront aux clubs d'améliorer la qualité des sentiers.

« On peut mettre plus de pétrole dans la surfaceuse, on peut gratter, si on peut faire 100 heures de plus de surfaceuse dans l'hiver ben, ça fait des plus belles conditions de sentiers, estime-t-il. Ça fait plus d'argent dans l'été pour faire des passerelles et des ponts, puis réparer. Parce que dans l'été, on travaille quasiment autant que l'hiver. »

Une manne qui ne profite pas à tous les clubs

Mais tous les clubs ne profitent pas d'une hausse du nombre de leurs membres et de leurs revenus. Du côté nord de la Gaspésie, les organisations doivent compter sur un système de péréquation de la Fédération québécoise des clubs de motoneigistes du Québec pour pouvoir entretenir les sentiers adéquatement.

Par ailleurs, l’accès aux sentiers de motoneige sera gratuit en fin de semaine prochaine partout au Québec. Il s'agit d'une « porte ouverte » annuelle qui vise à faire découvrir cette activité qui comptait 100 000 adeptes en 2017, soit une hausse de 15 % par rapport à l'année précédente.

D’après le reportage de Pierre Cotton

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité