Retour

Plus de peur que de mal à l’école primaire de Saint-Fulgence

L'individu qui était recherché par la Sûreté du Québec a été retrouvé et n'est pas une menace pour l'école primaire Mont-Valin de Saint-Fulgence.

Les élèves et le personnel ont été confinés à l'intérieur de l'établissement durant l'heure du midi. Un repas leur a été offert et les classes ont maintenant repris.

Fils des événements

Ce sont des témoins qui avaient signalé la présence d'un individu suspect à proximité de l'école, ce qui inquiétait les autorités.

L’homme en question courait près de l’école en chemise à manches courtes. Il s’est lui-même rapporté aux autorités et n’aurait jamais eu l’intention de faire quelque chose de mal.

« L’homme ne constitue pas une menace comme telle, mais selon la description que nous avions, ça semblait louche et alarmant. Il n’y avait donc pas de chances à prendre avec les enfants », a expliqué le porte-parole de la SQ, Jean Tremblay.

C’est le deuxième événement du genre en deux semaines.

Jeudi dernier, l’école secondaire des Grandes-Marées dans l’arrondissement de La Baie a été bouclée après qu’un jeune eut circulé avec une arme en plastique.

« On s’adapte à chaque fois, c’est sûr que ça fait deux fois et on tire des conclusions », assure la responsable des communications à la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, Hélène Aubin.

Exercice forcé

Les élèves et les enseignants de l’école Mont-Valin devaient justement faire un exercice de confinement au cours des prochains jours.

Ils se serviront des événements récents pour faire le bilan des procédures en place.

Plus d'articles

Commentaires